Le seul en scène

Le Synopsis

laurette-2016-11-39

Vous pensez avoir de la volonté ? Mais quand le réveil sonne, à quoi ressemble votre matin ? Avez-vous déjà essayé d’expliquer l’intérêt d’un smartphone à votre mamie ? Savez-vous qu’un chamallow peut prédire votre avenir ? Et l’algorithme qui choisit la femme de votre vie, on s’en parle ? Vous aussi, elle vous fait rire jaune la petite voix qui transforme vos envies en rêves inatteignables ? Derrière tout ça, des scientifiques à lunettes qui passent leur vie à comprendre la vôtre… dont un en particulier, un type incroyable. Une rencontre qui a tout changé.

Mêlant théâtre de conférence, théâtre d’objet et comédie, ce seul en scène vient parler d’un sujet familier et mystérieux : VOUS.

Découvrez ci-dessous la bande annonce du spectacle :

Seul en scène vs One man show

La différence entre un Seul en scène et un One man show est fine et complexe, d’autant que one man show veut bien dire seul en scène si on le traduit de l’anglo-saxon au français. La distinction m’a sauté aux yeux en découvrant les seuls en scène de Jacques Mougenot, Astrid Bescond ou Olivier Sauton, respectivement L’Affaire Dussaert, Les Chatouilles et Fabrice Luchini et moi. Les “sketchs” et la recherche perpétuelle de l’humour sont remplacés par une histoire, avec un début et une fin. Tout simplement une pièce de théâtre, écrite pour un seul comédien. Appréhendé sous une forme moderne, le seul en scène est une mine d’or pour jouer avec l’imagination du spectateur. Celui-ci va se confronter à l’ambiguïté narrateur/comédien/personnage qui navigue à la limite entre le réel et l’invention. À partir du moment où un seul et même comédien joue plusieurs personnages, le spectateur doit sortir des carcans du rationnel, s’échapper du terre à terre. D’autant plus que, par souci de dynamisme, ces personnages sont souvent imagés par “seulement” une posture, une voix, une façon d’être, le costume et le décor sont minimalistes.

La différence entre le Seul en scène et le One man show en image :